Ressources

LES DERNIÈRES PUBLICATIONS

Rapport MS MUI 2022.pdf

Usages et transformation des espaces de stationnement dans les centres commerciaux

Alors que les sites commerciaux se retrouvent en zone urbaine et que la part modale de la voiture diminue, les parkings constituent des réserves foncières stratégiques pour intensifier les usages. Cette étude a permis de caractériser les valorisations possibles de ces espaces de stationnement, afin de transformer les centres commerciaux, favoriser la sobriété foncière et encourager les mobilités durables.

Publication ESSEC - Nhood - Impact social_WEB.pdf

L'impact social des sites : vers un enrichissement de la création de valeur territoriale

En collaboration avec la Chaire Innovation et Entrepreneuriat social de l'ESSEC, cette étude vise l'élaboration de moyens de mesure de la valeur sociale des projets urbains mixtes.

À partir de l'exemple de plusieurs projets urbains, notamment le renouvellement du quartier de gare à Val-de-Fontenay, ces travaux s'intéressent aux nombreux impacts sociaux de ces projets de territoire, en particulier sur les sujets d'emploi et d'entrepreneuriat.

En cohérence avec les objectifs de Nhood, l'étude propose différents indicateurs et outils pour évaluer la contribution des projets d'urbanisme commercial à l'Économie sociale et solidaire.

Publication ESSEC - Ceetrus - 2019_WEB.pdf

Europacity : un projet générateur de circuits agricoles courts et de proximité

Cette étude a permis de positionner le projet d’EuropaCity comme un partenaire effectif de ses territoires d’implantation et susceptible de contribuer à leur développement économique et social.


Ce travail avait pour objectif de comprendre les enjeux agricoles de ces territoires et de proposer des leviers d’actions qu’EuropaCity peut activer pour renforcer la production locale et développer des circuits courts de proximité. Mais cette contribution est loin d’être évidente.

EuropaCity : l'aventure d'un projet

Étonnant, innovant, perturbant, EuropaCity, le projet d'Auchan, fascine. Le groupe de la grande distribution porte le seul projet privé labellisé Grand Paris. Trois milliards d'euros d'investissements. Son constat ? Le commerce physique est en crise, totalement bousculé par le numérique. Il doit proposer une expérience nouvelle où culture, loisirs et lien social prennent le pas sur l'acte d'achat ; il doit se réenchanter, faire rêver. Ce que veut faire Auchan avec ce mégachantier de 80 hectares à Gonesse, à côté de Roissy, où, en 2024, 12 000 employés accueilleront les 30 millions de visiteurs attendus. Un projet extrêmement déstabilisant car en perpétuel mouvement dans un monde où l'on aime les choses finies et bien cadrées. Il n'a pas été facile à faire accepter depuis 2007. Il suscitera encore beaucoup de controverses.

Comment anticiper le commerce du futur ? Comment un lieu de culture, de loisirs et d'échanges peut-il devenir un élément structurant du Grand Paris ? Peut-il même "faire ville" ? Le privé peut-il, lui aussi, être un aménageur intelligent du territoire ? Quelle est la spécificité du Grand Paris dans l'affrontement des villes mondialisées ? Ce sont quelques-unes des questions essentielles posées par ce projet hors norme.