Cours fortement conseillés

Trois cours sont également très fortement conseillés :

Politiques publiques (DEVC 31212) :
Objectifs
Depuis les années 80 et la décentralisation, la ville est progressivement devenue un lieu d’élaboration et d’application de politiques publiques, naguère dévolues à l’Etat déconcentré : politique de la ville, logement, transports, action sociale et économique. Dans le même temps, son rôle dans la gestion du territoire s’est accru et autonomisé : maîtrise des documents d’urbanisme, gestion urbaine de proximité (eau, déchets). Son autonomie financière accrue lui a permis par ailleurs de conduire, seule ou en partenariat, des grands programmes d’aménagement. C’est à la croisée de ces trois champs (politiques publiques, aménagement et gestion d’un territoire) que se situent les politiques publiques locales. Quels sont les enjeux spécifiques et les objectifs des politiques locales ? Comment élabore-t-on une politique locale ? Avec quel moyen une ville peut-elle la mettre en oeuvre ? Comment articuler ces politiques publiques locales avec celles conduites par l’Etat ? Comment évaluer une politique locale ? Telles sont les questions qui seront traitées dans ce cours. A l’issue du programme, les élèves auront acquis :
- Une vision globale des politiques locales et de leur évolution,
- Une compréhension des enjeux propres à chaque politique sectorielle, dans leur élaboration et leur mise en oeuvre ;
- Une connaissance des méthodes et pratiques locales pour conduire ces politiques ;
- Un aperçu des métiers, fonctions et compétences requises dans la conduite de ces politiques.

Thèmes abordés :
- Une première partie s’attache à circonscrire la notion de « politiques publiques locales », d’en préciser sa spécificité et ses enjeux dans son élaboration et sa mise en oeuvre ;
- Une deuxième partie traite des principales politiques publiques locales et de leur articulation avec les politiques publiques nationales ;
- Une troisième partie est axée sur les questions d’évaluation des politiques publiques.
Ce cours s’inscrit dans la continuité du cours DEVC31110 Acteurs publics locaux et anticipe le cours DEVC31202 Gestion des collectivités locales.

Evaluation :
Quiz final.



• Urbanisme et aménagement (DEVC 31208) :
Objectifs :
Découverte des concepts et des méthodes de l’urbanisme et de la transformation des villes et des quartiers par l’aménagement urbain.

Thèmes abordés :
Le cours comprend deux parties :
- La première partie porte sur l'histoire de la constitution de la ville, les doctrines qui la sous-tendent, les enjeux du développement des villes notamment dans la compétition mondiale ;
- La deuxième partie porte sur l'organisation et les méthodes des métiers de l'aménagement et de l'urbanisme, mettant en jeu les aspects de marketing, de finances, d'organisation, mais aussi les aspects politiques et relationnels avec la présentation de nombreuses situations concrètes et cas exemplaires.

Pédagogie :
Conférences, exercices sur table, études de cas.

Évaluation :
- Réalisation d’une fiche de lecture sur un ouvrage traitant de l’urbanisme ou de l’aménagement urbain.
- Etude en groupe d’un projet actuel d’aménagement urbain, avec compréhension des enjeux et du rôle des acteurs publics et privés dans la définition du projet, son financement, sa conduite opérationnelle (remise d’un rapport et présentation orale).
• Négociation, démocratie locale (DEVN 31110) :
Objectifs :
Le cours aborde les processus de décision publics en matière d’aménagement du territoire et de gestion des collectivités territoriales : projets, implantation d’équipements ou agrandissement d’infrastructures de gestion des déchets, transports en commun, aéroports, ports, etc. Ces processus de décision comptent parmi les plus complexes aujourd’hui au sens où ils font intervenir de nombreux acteurs (représentants de l’Etat, des 
collectivités territoriales, des entreprises, des habitants, associations de défense de l’environnement, etc.) ayant chacun des intérêts et motivations de nature différente : que devient lors le concept d’Intérêt Général ? Peut-on encore opposer intérêt général et intérêts dits particuliers ? L’enjeu devient plutôt de permettre le dialogue, la concertation, la négociation entre acteurs et de favoriser la recherche commune de solutions. Aussi ces processus de décision sont-ils des terrains de négociation privilégiés. 

Thèmes abordés :
Après avoir étudié l’évolution de ces processus depuis les années 60, les étudiants participent à la simulation d’une concertation sur un projet particulier, tiré d’un cas réel : celui de l’autoroute A104 qui doit relier Cergy et Orgeval. 
La simulation consiste en un jeu de rôles multimédia, «La Francilienne», qui permet aux étudiants de faire, l’expérience d’un processus de décision conflictuel et d’apprendre progressivement à le gérer, grâce à l’acquisition de concepts et
méthodes de négociation et de médiation. 
L’expérience individuelle et collective des étudiants est analysée, entre autres, grâce à des concepts psychologiques et socio-psychologiques. Les concertations, négociations et médiations expérimentées deviennent ainsi pour les étudiants des opportunités de développement personnel (connaissance de soi permettant de meilleures interactions avec autrui). 

Pédagogie :
Le cours fera appel à des méthodes variées : exposés, études de cas, et jeu de rôles multimédia.

Évaluation :
La note finale sera individuelle. 
Un quiz permettra d’évaluer l’analyse de l’expérience de l’étudiant dans le cadre du jeu de rôles et ses réponses à quelques questions de cours.